Mes Chroniques·New Romance·Romances

L’encre du passé, tome 2 – Erika Boyer

Hello ! Comment allez-vous ? Aujourd’hui on se retrouve pour parler de L’encre du passé, tome 2 d’Erika Boyer qui sort le 8 avril chez Hugo New romance que je remercie pour l’envoi. Attention, cette chronique portant sur un tome 2, elle risque de contenir des spoilers du premier tome (chronique sur le tome 1 ici)

Résumé :

L’amour de Clément et Seven dépasse l’entendement, il les brûle, il les consume, mais ce n’est pas le seul qui les torture. Les cauchemars du premier sont de plus en plus durs à supporter, les secrets du second rendent leur relation trop compliquée.

Alors quand la vie s’en mêle et chamboule un peu plus leur quotidien, leur couple finit par ne plus tenir qu’à un fil. Sont- ils capables de surmonter les épreuves de leur existence ou la distance qui est de plus en plus pesante ? C’est la question qu’ils se posent, tout en sachant qu’ils ne s’imaginent plus l’un sans l’autre.

Entre le passé de Clément et le présent de Seven, l’avenir des deux est incertain.

Mon avis :

Après avoir beaucoup aimé le premier tome, j’avais hâte de découvrir la suite des aventures de Clément et Seven et suuuurtout les secrets de ces deux derniers. J’ai été ravie de retrouver les personnages, que ce soit les deux principaux, nos chers amants, comme les amis de Clément, qui, je sens, vont me manquer (ils me manquent déjà). On en découvre aussi des nouveaux, comme la famille de Seven, un point qui m’a beaucoup plu.

Comme je le disais plus haut, on découvre des secrets lourds que parfois les personnages eux-mêmes ignorent (je vous laisse découvrir qui et pourquoi). Et honnêtement, si j’ai trouvé qu’ils (les secrets) étaient bien amenés, le suspense autour d’eux mené avec brio et la révélation de même, j’ai eu l’impression qu’il manquait un petit truc derrière, je ne saurais pas dire, mais peut-être qu’un certain sujet soit abordé peut-être plus ? En tout cas, j’étais abasourdie et même si j’avais des hypothèses qui se rapprochaient de la réalité, Erika Boyer a su me surprendre et j’ai beaucoup aimé le fait qu’elle aborde des sujets aussi importants et douloureux avec sa délicatesse.

On suit donc nos deux âmes sœurs sur pas mal de temps, je crois qu’il y a bien quatre ou cinq ans qui se déroulent durant ce dernier tome et honnêtement, je n’ai pas eu de mal avec les césures où l’autrice nous fait sauter un an sans problème. J’ai trouvé que cela ne cassait en rien le rythme du récit et permettait d’apporter les éléments nécessaires sans que le roman soit trop ennuyeux.

Ainsi, Clément et Seven traversent tous deux des crises, même si j’ai eu le sentiment que ce tome-ci était plus centré sur Clément et son mental (je crois qu’en effet, nous avons plus de chapitres avec le point de vue de ce dernier). Il fait face à de réelles épreuves, qui vont tout remettre en question mais il peut heureusement toujours compter sur le soutien de ses amis. (est-ce que je vous ai déjà dit à quel point j’aimais sa relation avec Sandy ?). Seven, quant à lui, est au comble du mystère, on n’a pratiquement pas de ses points de vue, on ne se doute de ses secrets, bref, je ne faisais que m’interroger sur lui durant toute ma lecture.

Leur relation dans ce tome se trouve renforcée et j’ai admiré l’amour qu’ils se portent malgré la distance, le temps et leurs propres secrets. Comme dans la duologie Promesse Tenue et le premier tome de L’encre du passé, on suit les personnages sur la route (peut-être un peu moins, cela dit) et j’ai réellement eu l’impression de voyager avec eux. Ce que j’ai encore une fois adoré, c’est l’écho de certaines scènes, communes avec celles de Promesse Tenue !

Pour conclure, un dernier tome qui clôt parfaitement la duologie (même si j’en aimerait plus haha), avec plein de révélations, de moments de vie, dans la souffrance comme dans le rire, le bonheur et l’amour ou encore la peuuuuur (j’étais paniquée un moment j’avoue !). Je vous recommande cette duologie, qui j’espère, pourra vous faire passer d’aussi bons moments qu’elle m’en a fait passer.

L’avez-vous lu ? Voulez-vous le lire ? Qu’en avez-vous pensé ? Connaissez-vous l’autrice ?

Bonne lecture,

Léa

5 commentaires sur “L’encre du passé, tome 2 – Erika Boyer

  1. Merci beaucoup d’avoir passé ce moment avec Clément, Seven et leurs proches ♡ Tu retrouveras cette bande d’âmes paumées dans l’histoire de Luigi et Lara ha ha ! En attendant, je te remercie pour cette jolie chronique ♡

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis dans l’écriture de leur histoire, justement ! Bon c’est encore un style différent par contre… Là on est dans une relation déjà établie, c’est pas le même genre de romance que Promesse tenue, pas le même non plus que L’encre du passé ha ha !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s