A propos des livres...·New Romance·Romances·Young Adult

La Romance

Hello ! Aujourd’hui je vous retrouve pour un article complètement différent de d’habitude. Cette fois-ci, j’ai décidé de vous parler d’un sujet qui me tient assez à cœur, et, au cas ou vous ne l’auriez pas deviné en lisant le titre de l’article, c’est la romance !

 

Alors déjà, qu’est-ce que la romance ?

Une romance est un type de roman d’amour développé dans certains pays anglophones, tels que les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et l’Australie. Le terme est un anglicisme inspiré de « romance novel ».

Comme tout roman d’amour populaire universel, les romances se concentrent sur les relations et l’histoire sentimentale entre deux personnes, tout en parvenant à émouvoir le lecteur et en optant pour une fin heureuse.

Elle met en avant la construction d’une relation amoureuse.

 

Petit historique :

  • L’un des premiers romans d’amour est Paméla ou la Vertu récompensée de Samuel Richardson. Publié en 1740, il raconte une quête amoureuse du point de vue de l’héroïne.
  • Jane Austen est considérée comme l’un des maîtres du genre avec Orgueil et Préjugés, paru en 1813.
  • Les sœurs Brontë utilisent le travail d’Austen pour rédiger leurs romans. Jane Eyre de Charlotte Brontë, publié en 1847, introduit l’héroïne orpheline.

 

Les sous-genres de la romance :

Déjà, en plus de l’histoire d’amour et de la construction d’une relation amoureuse, la romance aborde d’autre sujets souvent importants et intéressants. Il existe différents sous-genre de la romance :

  • La Chick-lit et comédie :

Ce sont des romans plutôt courts, drôles et désinvoltes qui se lisent vite et qui ont la particularité d’être des lectures sans prise de tête. Des romans parfais pour un moment de détente !

Exemple : Les romans de Kristan Higgings !

 

  • La romance contemporaine

Autre sous-genre très prolifique, la romance contemporaine met en scène des relations amoureuses dans la vie de tous les jours.

Exemple : Avant toi de Jojo Moyes.

 

  • La romance historique

La romance historique est une romance se déroulant à des époques (passées) différentes de la nôtre, elle contient souvent des dialogues contemporains.

Exemple : Les Sœurs Charbrey de Cassandra O’donnell.

 

  • La romance paranormale

La romance paranormale évoque des créatures fantastiques, telles que des loups-garoux ou encore des vampires, qui nous font plonger des univers merveilleux.

Exemple : Twilight de Stephenie Meyer.

 

  • La romance Young Adult et New Adult

La New Adult a été crée par rapport a la Young Adult. Ces deux genres de romances touchent des classes d’âges spécifiques. En effet, alors que la Young Adult est plus adaptée à un public jeune, c’est-à-dire les adolescents et jeunes adultes, la New Adult, est tournée vers un public plus « vieux ». En effet, dans une Young Adult, nous suivons en général des personnages dans des tranches d’âges plutôt entre 16 et 20 ans environ. Les personnages de la New Adult ont, eux, souvent, plus de 20 ans. Le langage et les sujets abordés dans la Young Adult sont en général plus modérés que dans La New Adult.

Certaines maisons d’éditions qui publient de la romance ont parfois des colletions spécifiques aux genre de la New Adult et de la Young Adult, comme c’est le cas chez Hugo Roman, dont la collection New Way publie essentiellement des Young Adult et la collection New romance publie des New Adult.

Exemples : En Young Adult, D.I.M.I.L.Y (Did I Mention I Love You) de Estelle Maskame et La Sélection de Kiera Cass. En New Adult, After de Anna Todd et plein d’autres !

 

La « structure » de la romance

J’ai lu beaucoup de romances et il y a quelques temps (un an environ) j’ai remarqué des similitudes de constructions de certaines romances. En effet, dans la plupart des cas, nous avons des éléments clés dans la romance.

  • En général, en premier, nous avons la rencontre des deux personnages qui vont s’aimer ou dans le cas où ils se connaissent déjà, soit l’un deux va commencer à être attiré par l’autre, soit un événement va déclencher une « révélation ». Dans tous les cas, il y a un élément déclencheur, qui va entraîner le début de la relation.
  • Petit à petit, les personnages s’apprivoisent, se rapprochent : ils sortent enfin ensemble !
  • Ensuite, vient la phase où tout le monde est heureux, tout est parfait, nos deux amoureux sont comblés.
  •  Puis vient la dispute ! Cela arrive trèèèèès souvent, et en général, ce sont des moments que j’aime , car ils sont très intenses et émouvants en raison du manque et de la peine des personnages.
  • Nous avons après les tentatives de réconciliations. En général, dans cette partie-là, le personnage « coupable » va tout faire pour se faire pardonner.
  • Parfois, à la place de la disputes, nous avons des événements qui vont empêcher le couple d’être ensemble.
  • Enfin, très régulièrement, nous avons le Happy End, qui se termine souvent par un mariage et des enfants, mentionnés dans l’épilogue.

Donc voilà, ce n’est pas officiel, c’est seulement quelque chose que j’avais remarqué.

 

Mon expérience avec la romance

Au cas où vous viendriez d’arriver sur mon blog, je pense que vous avez tous remarqué(difficile de faire autrement) que je lis BEAUCOUP de romances, voire que ça.

Tout d’abord, il faut savoir que j’ai eu beaucoup de mal à accepter et à assumer mes goûts très prononcés pour ce genre. Au début, je me suis rendu compte (on a l’impression que je fais mon coming-out ;-)) que j’adorais les moments qui contenait des « moments d’amour » dans les livres que je lisais plus jeune ( Tara Duncan, Harry Potter, Le Journal d’Aurélie Laflamme, qui sont toute mon enfance…). Toujours est-il que lorsque je me suis rendue compte que j’adorais les histoires d’amour, je le cachais, c’était mon plus grand secret. J’avais honte et personne autour de moi ne le savais.

Petit à petit, j’ai commencé à découvrir les Young Adult, puis la New Romance. Une des premières romances que j’ai lues a été Hopeless de Colleen Hoover, je pense. En tout cas, c’est celle qui m’a le plus marquée. Une des première New Romance a été Maybe Someday, également de Colleen Hoover.

Il y a environ… 10 mois, j’ai découvert le compte Instagram de Amandine Is Reading et cela a été une révélation. Je n’étais pas la seule à lire ce genre de romans ! En juin, je me suis créé un compte bookstagram, ici et j’ai découvert des centaines de personnes qui lisaient les mêmes livres que moi ! Cela a été génial (et ça l’est toujours) de pouvoir partager ces lectures, car personne dans mon entourage n’en lit. Maintenant, j’assume pleinement mes goûts, car de toute façon, ce sont les miens, et non ceux des autres !

 

Pourquoi je vous en parle ?

J’ai décidé de vous en parler dans plusieurs buts, mais il y en a un qui me tient particulièrement à cœur : STOP AUX STÉRÉOTYPES ET AUX PRÉJUGES SUR LA ROMANCE !!

Il y a quelques temps, deux amis qui me suivent sur Instagram, m’ont fait une réflexion sur la romance en disant : « De toute façon, c’est tout le temps la même histoire. On met en couverture un homme quasiment nu, on met un titre comme : « Je t’aime, toi non plus » ou encore « You kill me love ». »

Je n’avais pas été blessée, je savais qu’ils me taquinaient, mais cela m’a fait prendre conscience que beaucoup de gens pensent que la romance était réellement cela : deux personnes qui s’aiment, qui vont à un rendez-vous amoureux et puis c’est tout. Et je trouve cela vraiment frustrant, j’ai envie de crier à tout le monde que c’est tellement plus que cela, ce que c’est en réalité. Mais je m’exprime mieux à l’écrit et c’est pour cela que je fait cet article.

 

Déjà, pourquoi lire de la romance ?

Bah oui, tiens, pourquoi en lire ? C’est niais, c’est juste l’histoire de Jenna qui va à son rencard avec Mattéo, non ?

Déjà, je lis cela pour m’évader, je suis dans la peau des personnages. Prenons l’exemple de Archer’s voice ( non, je n’aime pas du tout ce roman, et ce n’est pas pour cela que je fais tout pour le caser dans chaque article que j’écris…). Breeef ! Quand je lis Archer’s voice, je ne m’appelle plus Léa, mais je suis Bree (l’héroïne) et parfois, Archer. Je ne suis pas une fille, je suis soit Archer, soit Mia ou parfois même un personnage secondaire. Je n’habite plus en France, mais aux Etats-Unis, dans un village près d’un lac. Je n’aime plus la lecture, je suis passionnée de harpe, par exemple. Je n’ai pas eu une vie banale, mais j’ai subi un traumatisme durant mon enfance. Je ne suis pas pipelette mais je suis muette.

Bon, déjà, cela. Mais, vous me direz, que c’est pareil lors de la lecture de n’importe quel roman, que ce soit policier, fantastique, autobiographie…

Je vais vous la livrer, la raison pour laquelle je suis complètement addicte à la romance : les émotions ! Voilà, parce que on peut se dire : la romance, ça fait rêver, c’est comme Cendrillon ou les contes (Cendrillon étant un conte, donc ma phrase n’a aucun sens, mais passons), on rêve d’avoir notre prince charmant. Alors, oui, en partie, je ne reste pas insensible devant les descriptions, autant physique que morale des hommes présentés. Oui, je rêve, même si je sais que c’est peu probable, qu’il y en ait un qui existe réellement. Mais vraiment, vraiment et là, j’insiste : la romance est faite d’émotions ! Si votre romance ne fait ressentir aucune émotion, c’est  soit que l’auteur est vraiment nul, soit  que vous êtes pas très sensible ou encore que ce n’est tout simplement pas une romance ! Dans ce cas là, lisez Archer’s voice de Mia Sheridan… OK ! Je sais, j’arrête !

On dit souvent, les romances, c’est pour les filles. C’est vrai que les lecteurs de romances sont principalement des filles… et je trouve cela vraiment dommage ! Il n’y a pas longtemps, j’ai lu une romance écrite par un homme (Invincible de Stuart Reardon et Jane Harvey-Berrick) que j’avais trouvé vraiment super. Donc si les hommes peuvent écrire des romances, pourquoi ne pourraient-ils pas en lire ? Voilà encore un stéréotype : les romans d’amour sont pour les filles. Et là j’ai envie de hurler : POURQUOI ???? Pourquoi les hommes ne peuvent pas en lire ?!

Je me calme, et je reprend, en expliquant mon histoire très vaguement énoncée d’émotions.

Ce que je ressens en lisant de la romance

En lisant de la romance, je suis déjà plongée dans un nouvel univers, un nouveau pays, une nouvelle rue, etc… Je suis ensuite plongée dans un nouveau corps, et un nouvel esprit et si je lis une romance à deux voix, cela varie. Ensuite, étant à la place du personnage, je ressens tous les sentiments et émotions que l’auteur décrit. Et plus l’auteur le fait bien, plus le ressenti sera intense. Je suis particulièrement émue durant les moments touchants, je préfère les petits moments émouvants aux grandes déclarations.

Je ressens la joie, la peine, la colère, toutes les émotions, sentiments et sensations qu’a faites passer l’auteur. J’avoue verser souvent une larme, parfois sans même m’en rendre compte. Mon cœur se serre et se tord souvent, lorsque je sors d’une lecture particulièrement intense, je suis vidée émotionnellement parlant, comme si j’avais vécu l’histoire, réellement. Et c’est vraiment  ce qui arrive, nous « vivons » l’histoire, nous ressentons tout. Je peux pleurer la perte d’un personnage (cela c’est vérifié lorsque j’ai lu Avant toi de Jojo Moyes).

Donc voilà, la romance est faite de sentiments, d’émotions, nous vivons l’histoire, nous rêvons, la romance permet de s’évader, de vivre une histoire intense, magnifique sans même quitter notre lit.

Voilà, c’était un article qui me tenait beaucoup à cœur, j’espère vous avoir convaincus que la romance n’était pas seulement une simple histoire de rencard, mais bien plus que cela. N’hésitez pas à me donner votre avis sur le sujet, votre romance préférée, tout ce que vous voulez !

 

« Les livres te permettent d’être qui tu veux,de ne plus être toi même pendant un moment. »

Nos faces cachées Amy Harmon

Bonne lecture,

Léa xoxo

 

Sources :

Wikipédia

Les sous-genres de la romance

mécanisme d’histoire

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s